Mirai


Forum basé sur le drama Zettai Kareshi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♣ The Ice This Slides { Ft. Daisuke}

Aller en bas 
AuteurMessage
Shinji Tsukasa

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Localisation : Đεvαητ υη øβjεcτιƒ
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: ♣ The Ice This Slides { Ft. Daisuke}   Dim 30 Aoû - 15:37



      Ft. Daisuke Asano



    Ce matin c'était grasse matinée obligé pour le jeune homme, il avait passé la nuit a l'agence pour régler quelques détails concernant la séance du lendemain. Pour ne pas changer les habitudes de son employeur, ce dernier avait demandé l'avis de Tsukasa pour ce projet. Mais n'étant pas très satisfait par les divers sélections de son patron, Shinji avait bien œuvré avec une touche de manipulation pour lui faire tout changer, et ainsi que tout soit a son gout, a son image, bien sur sans frôler le perfection, c'était était un mot tabou pour lui, il détestait cela. Quand quelque chose s'en approchait, il ne pouvait s'empêcher de fourrer son nez la ou se ne le regarder pas pour foutre un peu le bordel et que tout foire ... C'etait aussi une façon d'agir pour contrer la concurrence ... De la triche ? Du sabotage ? Pourquoi pas si cela pouvait lui permettre de gagner ... Tsukasa était très joueur mais aussi très mauvais perdant, il n'hésitait pas a utiliser une quelconque supercherie ou fourberie pour arriver a ses fins, et au final, il terminait par avoir ce qu'il voulait ... Il était un peu comparable a un sale gamin capricieux et orgueilleux qui avait un égo gros comme une montgolfière ...

    Allongé sur son futon, Shinji avait du mal a se lever. Le réveille avait été en douceur mais il ne daignait se redresser, prit par une flemme monstre ... L'ampleur que prenait la journée était comme un poids dont il se serait bien passé ... Et pour rien arranger, il n'aimait pas une grande partie de ses collègues, ils étaient tous un peu cucul, niais et soupe au lait ... Tout ce qu'il détestait ... Shinji pensait bien que ce sentiment de pseudo-haine devait être réciproque, mais il s'en lavait les mains, il s'en fichait comme l'an 40 . Il en était ainsi car le Japonais savait que par derrière il pouvait compter et se reposer sur certaines autres personnes sur qu'il pensait pouvoir compter, c'est qu'il est méfiant le coco ! Quand enfin il eut une once de force, Tsukasa se redressa et s'asseya sur son futon. Il se frotta doucement les yeux pour y voir plus clair. Balayant la pièce d'un regard distraire, il bailla d'une fatigue maintenant inexistante. Sans un mot, il observait le ciel d'un bleu azur et dépourvu de nuage via la fenêtre de sa chambre, par moment quelques oiseaux venaient entaché ce spectacle dont il ne pouvait se laisser. Après une dizaine de minutes, Shinji se leva enfin complètement de son lit. Par une habitude, il leva une jambe pour enjamber un sac qui devait trainé par ci par la. Il était très bordélique mais aujourd'hui sa chambre était scintillante d'une propreté qu'il n'avait jamais vue ... C'etait presque perturbant. Avant son appartement était son petit bordel organisé, soit il y retrouvait toujours ce qu'il cherchait sans justement perdre son temps a chercher, mais depuis qu'il avait acquérir cet Androïde tout était parfaitement rangé et il ne retrouvait plus rien ... Embetant non ? Il se mettait donc a chercher un peu partout, a tout retourner pour enfin se rendre compte qu'il y avait de nouveau autant de chantier qu'avant, mais dans un sens ça le rassurer de voir des chaussures trainer par ci, voir des verres de vodkas vides par la ... C'etait son mode de vie quoi !

    Après avoir déjeuner a midi, le jeune homme partit dans la salle de bain pour une longue heure de douche et de préparation. La ou on disait que les femmes mettaient plus de temps que les hommes dans la salle de bain, Shinji était bel et bien l'exception qui confirmé la règle, mais ce n'était pas sa faute s'il narcissique a souhait et si pour lui son image était une chose très importante, d'ailleurs beaucoup venaient a redire sur cette fâcheuse habitude de toujours se recoiffer toutes les deux minutes mais il n'en tenait pas rigueur. Pour couronner ce fort caractère et ses manières prétentieuses et détestable, Tsukasa n'avait aucun sens de la ponctualité, il venait sur les lieux des séances photos quand ça lui chanter, quand il avait le temps ... Malgré tout ces défauts qui pouvait lui garantir un licenciement certain, son patron n'avait jamais osé le foutre a la porte. Il était un mannequin d'exception et ses photos se vendaient très cher pour les magasines, autant dire qu'il était la poule aux œufs d'Or. Une heure et demi après, le voila enfin prêt a prendre ses clefs et partir au lieu de rendez-vous qui s'avère être la patinoire que l'agence avait réquisitionné pour toute la journée. Il s'y rendit donc en prenant son temps bien sur ! Il aimait se faire désirer ...

    Deux heures l'après-midi le voila arrivé a bon port. Par simple politesse, il salua un peu tout l'équipe et partit rejoindre son employeur qui était déjà en compagnie d'un autre Modèle, l'un dés seul de Shinji estime beaucoup. Quand le patron le vit arrivé, il poussa un soupire de soulagement et lui affirma quand il fut arrivé a sa hauteur.


      « Haa Tsukasa-San, nous n'attendions plus que vous pour pouvoir commencer ! »

Revenir en haut Aller en bas
http://revival-rhapsody.forumactif.com/forum.htm
Daisuke Asano

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 24
Localisation : In your sweet-dreams.. ♥~
Date d'inscription : 10/07/2009

MessageSujet: Re: ♣ The Ice This Slides { Ft. Daisuke}   Mer 2 Sep - 13:39

    Daisuke - «Hmh… »

    Un bruit extrêmement sonore et remuant parvint aux oreilles du jeune androïde qui fût vite tiré de son sommeil comme si sa nuit avait été courte. Pour lui, dormir était quelque chose de vital et il se levait toujours du pied gauche lorsqu’il n’avait pas eu ses heures de sommeil appropriées pour qu’il se sente bien. Seulement aujourd’hui, c’était un tout autre jour. Un jour de travail bien évidemment. La reprise avait été dure et il était vrai que le premier jour où Daisuke devait faire des photo-shoots, il avait bien failli arriver en retard si ce n’est qu’un de ses amis du boulot avait bien fait de l’appeler afin de lui rappeler qu’il devait être sur le lieu du travail dans très peu de minutes mais passons. Daisuke avait réussi à reprendre ses bonnes vieilles habitudes et il ne s’en plaignait pas. Après tout, on n’a rien sans rien et puis travailler dans une boîte de mannequinat, ça rapportait gros pour à peine plusieurs clichés pris par l’objectif.
    Le jeune « homme » , aucunement décidé à se lever de son lit, déposa sa main sur la table de chevet qu’il tâtait à droite et à gauche afin de trouver le réveil. Le « drinnnng » sonore augmentait davantage et Daisuke, ne trouvant toujours pas cet objet en question et ne sachant plus comment l’arrêter, le pris dans sa main et le balança à travers la pièce pour finalement terminer sa course écrasé contre l’un des murs de la chambre. Ce n’était qu’un réveil après tout…
    Mais le jeune « nippon » -enfin coréen- fût rapidement tourmenté. Quelle heure était il déjà ?... Il se réveilla d’un bond, ouvrant d’un seul coup ses deux paupières qui laissèrent transparaître deux belles iris brunes avec des grosses cernes. Daisuke avait passé une de ces soirées bien arrosées comme on dit et il avait dû se coucher au petit matin alors qu’il travaillait quelques heures après. Alala, des fois il ne réfléchissait pas trop et confondait presque tous les jours de la semaine.
    Il souleva sa couette et se frotta énergiquement les yeux avec les revers de ses mains puis il partit en direction de la cuisine et faillit bien se manger la porte au lieu de l’ouvrir. La journée s’annonçait bien remuante. Il traversa le corridor et entra dans la grande salle à manger qui se reliait avec le salon. Le jeune androïde portait un simple caleçon et il n’y avait personne qui habitait avec lui en collocation alors personne n’était là à se plaindre pour lui dire de se rhabiller convenablement. Sauf les petits matins où le facteur venait gentiment sonner à sa porte et qu’il le regardait d’un air inquiet en le voyant être ainsi, mais après tout il était chez lui Daisuke.
    Il sortit d’un des placards un petit bol en porcelaine qu’il remplit d’eau puis il le déposa dans le micro-ondes afin d’en faire chauffer le liquide transparent. En attendant que l’appareil se mette à sonner, Daisuke se prépara quatre bonnes tartines au beurre et il mit l’assiette sur la table. En attrapant son bol, il se brûla les doigts et ne pût s’empêcher de dire un « Ha haaaa ça brûle ! » comme à son habitude. Le jeune androïde n’avait rien à faire de ses week-end particulièrement. Il n’avait plus personne à qui « servir » et « être utile » depuis une année environ si ce n’est plus. Non, non on ne peut pas dire qu’il s’ennuyait, mais la présence de quelqu’un lui manquait de plus en plus. Et c’est pourquoi il se retrouvait souvent à délirer avec des amis, qu’ils soient humains ou tout comme lui.
    Il tira la chaise vers lui ce qui provoqua un bruit aigu et vraiment pas agréable à entendre puis il s’assit et trempa sa première tartine dans le thé à la menthe. Mais au moment où il porta cette dernière à sa bouche encore entrouverte, il constata sur le mur juste en face de lui que la pendule indiquait bien « 13h50 ».

    Daisuke – « Néééééééééééé ?! oô »

    Il sortit de table aussi vite qu’il en était venu et débarrassa tout en deux trois mouvements. C’était à quelle heure déjà sa séance photos à la patinoire ? Il regarda l’agenda posé sur la table basse dans le salon et constata avec stupeur que Daisuke avait écrit noir sur blanc : « Rdv à 12h30 à la patinoire pour photo-shoots. » Hahaaa la bonne blague. Quel crétin de première il faisait. Il devait se préparer rapidement et puis à son boulot l’équipe fera le reste si un détail cloche, ça ce n’était guère très gênant mais tout de même.
    Alors il s’habilla à la hâte et essaya tant bien que mal de coiffer ses cheveux rouquins dans un sens ou dans l’autre. Restait plus qu’à cacher ces vilaines cernes et hop, le tour serait joué. Il prit ses clés dans un élan furtif et s’enfuie tel un voleur. Il n’avait pas eu le temps de ranger correctement son bol ni de faire son lit. Tant pis, il s’en occuperait quand il rentrera chez lui.
    Viteeee ! Un taxi ! Il monta dans la première voiture qui se tenait au bas de chez lui et qui devait l’attendre depuis pas mal de temps certainement et pourtant aucune question ne fût posée, le véhicule démarra brusquement et partit en direction de la patinoire. Heureusement, aucun bouchon ne s’était présenté sur la route sinon, il était clair que Daisuke ne serait pas arrivé à l’heure mais il aurait fini par trouver une de ces vieilles excuses bidons qui font qu’on lui pardonne tout avec son visage de garçon enfantin et son sourire cristallin.
    Quand il arriva enfin, l’employeur s’empressa de le rejoindre, l’air inquiet.

    Patron – « Enfin te voilà ! Il ne manque plus que Shinji… »

    *Ah oui, Shinji.*

    Pendant quelques secondes Daisuke avait oublié avec qui il allait prendre ses shoots mais ça y’est, il se rassura. Seulement le connaissant, son ami en ferait des siennes comme à son habitude et pour saouler tout le monde, il arrivera soit pile poil à 12h30 soit une heure après, tout dépendait. Mais bon, Daisuke l’appréciait comme il était car malgré tout ils avaient beaucoup de points communs autant dans le caractère que dans les centres d’intérêts.

    Patron –« Pourquoi faut il qu’il mette autant de temps ? Il commence à me rendre barge et pourtant je ne peux pas le licencier. Tout comme toi, il rapporte une grosse somme à la boîte tu comprends ? Mais bordel si seulement il pouvait être un peu plus sérieux !? Il est exaspér… »

    Daisuke ne voulait même pas l’entendre et c’est pourquoi il fit mine d’écouter alors qu’en réalité il attendait que Shinji montre le bout de son nez. Tous les jours c’était la même chanson, Shinji ci, Shinji ça… Punaise mais laissez le en paix ! C’est bon il prend au moins la peine de venir…
    Le jeune androïde remarqua qu’une voiture arriva et il lui semblait bien que c’était son ami qui s’y trouvait à l’intérieur et il ne se trompa pas. Le jeune nippon marcha d’un pas las et sûr de lui avec en prime cet air confiant dont il ne se détachait jamais. Il dit bonjour rapidement aux personnes autour de lui puis partit rejoindre Daisuke et l’employeur.

    Patron –« Haa Tsukasa-San, nous n'attendions plus que vous pour pouvoir commencer ! »

    Le rouquin leva les yeux au ciel puis s’empara du bras de son ami et l’entraîna avec lui afin de pouvoir commencer cette fameuse séance photos. Le patron marchait juste devant eux à une distance bien respectable.

    Daisuke –« Tu vas le rendre barge si tu continues… »

    Et il rigola. Franchement, le jeune androïde s’en fichait royalement mais il était vrai que les crises de désespoir de leur employeur le faisait jubiler et rigoler au plus au point.
    Ils ne firent que contourner la patinoire d’ailleurs Daisuke aurait bien aimé s’amuser un bon coup en faisant le pitre sur la glace mais ce n’était pas vraiment le moment de rigoler. Mais le jeune mannequin commençait à se poser une question existentielle : est ce qu’ils allaient vraiment faire un shoot sur cette… patinoire ? Non pas que cela le dérangeait mais ça risquait d’être un peu compliqué et délicat pour garder une posture naturelle. Enfin tout ça l’enjouait quand même et puis comme toujours, Daisuke glissa dans le creux de l’oreille de son voisin : « On prendra notre café habituel après, hein ? » Puis il lui sourit. Il était vrai que l’androïde aimait passer de son temps en la compagnie de Shinji.
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-leila.skyblog.com
Shinji Tsukasa

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Localisation : Đεvαητ υη øβjεcτιƒ
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: ♣ The Ice This Slides { Ft. Daisuke}   Jeu 3 Sep - 17:35

    A peine arrivé qu'on le prenait déjà d'assaut ! Lui disant qu'il était un peu en retard. Euphémisme bien sur ! Personne n'osait vraiment lui dire le fond de sa pensée, car en plus d'être un gros chieur de premier, il avait une grande gueule ! Ce n'était pas quelqu'un a qui il fallait chercher des noises ... Donc tout le monde se tenait a carreaux. De plus, Shinji n'acceptait pas vraiment qu'on lui tienne ce genre de discours, quand il viendrait a l'entendre il ne l'écouterait pas. Il n'en avait que faire, on pouvait lui faire la morale autant de fois qu'il le fallait, il n'en foutait totalement et n'écouter pas, a vrai dire il n'aimait pas qu'on lui dicte le comportement qu'il devait adopter, il ne vivait qu'avec ses règles et ses envies. Un vrai petit Rebelle de la Société ! C'etait une image qui lui plaisait assez a vrai dire ... Ça faisait de lui quelqu'un d'insaisissable.

    Quand son Patron lui sauta au cou pour lui annoncer qu'ils n'attendaient plus que lui, il soupira longuement en tirant une moue innocente exprimant un : Oups j'ai pas vue l'heure passer. Ce qui était bien sur totalement faux, a croire qu'il était né pour mentir, en voyant que son opération : Mettre le Boss en rogne, avait fonctionné, un sourire satisfait se dessina sur les lèvres du garçon. Tsukasa se pencha légèrement pour voir Daisuke, il lui adressa un petit sourire adorable, enfin quelqu'un d'appréciable dans son champ de vision. Le Japonais avait tout fait pour que son ami soit aussi sur cette séance photo, ça l'aidait a se montrer plus fort et surtout être moins seul. Shinji avait beau se montrer comme un beau salaud dans le fond il était quelqu'un qui se sentait seul et qui avait besoin de beaucoup d'attention pour se sentir vivant. Quand l'employeur leur tourna le dos pour les conduire aux photographes, Asano s'empara du bras du jeune Humain et le tira un peu de force sur les talons de leur patron. Shinji le suivit donc sans y porter de résistance. Son ami affirma alors qu'il allait finir par rendre barge le patron s'il continuait comme ça. C'etait un peu son but a vrai dire ! Mais ... Après mur réflexion c'est lui qui signer les chèques ... Il allait se calmer pour le moment ! Il ne se gêna pas pour lui souffler discrètement ces intentions pécuniaires.

      « Hmmm t'a raison j'veux un peu me calmer ... Sinon le pauvre ne sera même plus en mesure de signer nos chèques »


    Il eut alors un petit rire mesquin alors que leur employeur tapait des talons en gueuler sur le photographe car son appareil avait fait une chute, il devait donc remplacer l'objectif qui était cassé. Ils avaient un peu de temps devant eux pour converser tranquillement. Tsukasa était presque sur que le vieil homme sénile qui leur servait de boss allait encore trouvait une raison pour venir lui crier dessus et l'accusait d'avoir casser l'appareil. Parfois, non souvent il tombait dans l'absurde, c'était marrant ! Le Japonais se mit face a la glace et posa ses coudes sur la rambarde en regardant le sol. Il avait bien envie de se mettre sur une paire de lames pour aller faire quelques tours de piste, il pensait bien en avoir le temps avec ce problème de matériel. D'une oreille distraite, il écoutait le grabuge que provoquer le vieux a lui tout seul ... C'est qu'il avait la langue bien pendu a ce moment ... Il devenait presque lassant. Le jeune homme sentit alors un souffle son oreille, il tourna légèrement la tête et vit son ami lui demandait s'ils prenaient toujours leur café habituel après la séance. Comme il l'avait dit c'était devenu une petite habitude, presque un rituel sacré d'aller boire un café au bistro du coin après le travail. L'Humain acquiesça alors d'un signe de la tête pour confirmer le rendez-vous. Tsukasa quitta la rambarde et se tourna vers Daisuke pour lui demander.

      « Ça te dit un tour un piste? »

Revenir en haut Aller en bas
http://revival-rhapsody.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♣ The Ice This Slides { Ft. Daisuke}   

Revenir en haut Aller en bas
 
♣ The Ice This Slides { Ft. Daisuke}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirai :: - Tokyo - :: Patinoire-
Sauter vers: