Mirai


Forum basé sur le drama Zettai Kareshi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lifetime Meeting [Ren S.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shizuka Hara

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Lifetime Meeting [Ren S.]   Jeu 16 Juil - 17:17

Encore une journée comme toutes les autres. Pour tout dire, elle n'aimait pas ça. Non pas la routine qu'elle n'aimait pas, mais la routine avec lui. Cet homme. Shizuka ne pouvait rien dire, fidèle à la signification de son prénom, elle ne faisait que silence de ses paroles et pensées. A laisser croire que si on la prenait réellement pour une simple boîte ou un simple robot, qu'elle était défectueuse de seulement penser contre son « maître ». La tête aux cheveux rouges feu secoua, témoignant un frisson. Maître ? C'était déplaisant au fond.

Elle secoua la tête : il ne fallait pas que la jeune androïde pense comme ça ! Ou peut-être que si ? Qui était-elle, elle n'avait été faite que pour obéïr, là était tout. Glissant son casque sur ses oreilles, fermant les yeux, allongée, la jeune Hara pria pour ne pas entendre cette voix réclamer encore. Plus le temps passait, et plus il devenait exigeant, plus même il lui demandait des choses hors de ses fonctions habituelles et originelles. Alors cette fois, la jeune androïde ne voulait pas savoir. Non. Pas encore.

xxx - Shizuka !

Elle ferma fort ses yeux mais se résoud à les ouvrir et faire descendre son casque audio de ses oreilles. Même pas un instant de musique, qu'allait-il lui retirer encore ? Et lui demander toujours ? Quand elle arriva, saluant pour la première fois de la journée la macho qui la logeait, celui-ci passa dans son dos d'après lui avec douceur et lui demanda simplement de descendre. Les mains à sa taille lui inspirait quelque chose de proche de la hantise, dégoût et rancune. Avait-elle le droit de croire qu'elle avait ce genre de sentiments ?

Elle ne se fit pas prier pour sortir et déjà la rouquine respirait, s'éloignant le plus possible de la maison. Un soupire. Des bierres, il lui avait demandé des bierres parmi d'autres choses. Ca n'annonçait rien de bon encore une fois, il allait finir saoul et qui sait ce qui se passerait encore. Elle pensait, fatiguée encore de la dernière crise de son propriétaire, alors qu'elle se hasardait dans les rues, la tête vers le sol. Quand :

Shizuka - Itai... Pardon je...

Elle leva les yeux et elle jura que si c'était possible, quelque chose avait fait bond dans sa poitrine à gauche. Ren... Il n'y avait pas de doute, c'était lui. Ou alors elle rêvait ? Faudrait pas s'en cacher : elle serait bien capable de rêver cette rencontre comme elle l'avait fait une fois... Alors comme pour s'assurer :

Shizuka - Ren ?
Revenir en haut Aller en bas
Ren Sukimoto

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Lifetime Meeting [Ren S.]   Dim 19 Juil - 20:59

Ce jour là, Ren n'avait pas fait grand chose. Travaillant dans un café, le joli robot avait travaillé toute la journée. Il fallait se donner du mal pour gagner de quoi manger, de plus, il était clair qu'il ne retrouverait pas Shion.
Cela fesait un petit moment maintenant que Ren était en "fugue" si bien qu'il pouvait se considérer comme libre. Mais l'androïde craignait toujours, quelques fois, revoir cette jolie femme. Cette femme avec un si grand charisme et une si grande classe... C'était tout de même grâce à elle si il avait pu s'enfuir, après tout. Tombée amoureuse de lui, elle avait donné à Ren au fur et à mesure, les bons outils pour qu'il puisse s'enfuir. Etait-ce de la chance pour notre androïde ? Qui sait, si elle ne s'était pas amouracher d'un tel tas de ferraille pour amant il serait encore un prostitué à l'heure qu'il est. Et bien non, à cette heure-ci il était un robot tenebreux qui travaillait en tant que serveur dans un café sympa.
"La station gourmande", c'était le nom du lieu qui avait donné envie à Ren de faire une demande. C'est dire, il avait un goût, des préférences... et il avait crut comprendre que le patron était quelqu'un de bien. Aussi, il fut embaucher, mais son revenu n'était pas super, c'était pour cela que Ren enchainait les heures sup'. Après tout, un robot n'a pas sommeil ? Aussi, il avait pu s'offrir des hôtels, et même un studio.
C'était ainsi quand on avait pas de maître.
Aussi, peut être qu'il devenait un peu humain...lui aussi. Pas seulement dans le programme mais...dans...le quotidien. S'éteindre...enfin..."dormir", se reveiller, ce préparer pour travailler et acheter. C'était comme un humain... A cette pensée, Ren aurait du être heureux. Il ne l'était pas, même pas un sourire...Ah si, mais c'était pour une cliente.

Une journée habituelle pour un "japonais habituel".
En soirée, Ren déposa son tablier pour aller "boir un coup", comme un japonais seul, n'ayant ni foyer, ni amis... Mais cela permettait au jeune homme d'observer un peu plus d'autres comportement, être dans un lieu qui passait de la bonne musique. Par "bonne musique" il entendait, de la musique qui lui plaisait quoi... Ben oui, Ren était etrangement très porté sur la musique.
Mais ce fu terrassé par l'ennui que le jeune androïde quitta les lieux afin de finalement, rentrer chez lui. Préferant passer par un endroit moins fréquenté, Ren marchait alors dans des ruelles peu rassurantes.
Ne regardant pas très bien où il allait -en fait il regardait carrement le ciel, afin d'observer la nuit s'installer-, l'épaule de Ren se cogna contre une autre personne. C'est malin...


- Oh excusez...

Il n'eut le temps de terminer qu'il baissa les yeux vers cette personne, qui apparement le connaissait. Ces cheveux flamboyants, ce style singulier...et...ce visage. Ce devait être la seule chose qui avait fais réagir Ren d'une autre manière que celle d'un légume. La vue de cette androïde.

- Shizuka..

Ca fesait...si longtemps qu'à présent, c'était difficile à croire. Même si il la reconnaitrait parmis milles autres, Ren devait tout de même le dire. Shizuka... il ne le disait pas a voix haute pour rien et qu'à lui même comme il lui arrivait lorsqu'il pensait trop. Il l'apostrophait, à elle...en vrai.
Comme si rentrer chez lui n'importait plus, le jeune homme...-"homme"- se perdait à contempler de part en part celle qui hantait ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lifetime Meeting [Ren S.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» ? I want to spend my lifetime loving you ? Olivia & Timothy
» Meeting Macron à Lyon
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirai :: - Tokyo - :: Ruelles-
Sauter vers: